Recensement de la Population

de à
Agenda

Pourquoi ?
C’est grâce aux données collectées lors du recensement de la population que les petits et les grands projets qui vous concernent peuvent être pensés et réalisés. Les données collectées permettent de mieux connaître la population (population officielle de chaque commune, âge, profession, moyens de transport utilisés,
conditions de logement…
)
De ces chiffres découle la participation financière de l’État au budget des communes, mais aussi le nombre d’élus au conseil municipal, le nombre de pharmacies…etc … mais aussi les politiques publiques à définir, comme la prévision des services et équipements collectifs nécessaires (écoles, santé, administrations,
transports, équipements sportifs, loisirs,
etc…).

Comment ?

Cette année c’est notre secrétaire de mairie, Sabrina AMESLANT qui assurera les missions d’agents recenseur. Formée par l’INSEE, elle effectuera une tournée de reconnaissance pour repérer les logements et avertir de son passage.
Pour mieux identifier les logements nous vous remercions de mettre en évidence sur vos boîtes aux lettres vos noms et adresse
A partir du 20 janvier, elle réalisera la collecte dans le respect du protocole sanitaire de l’INSEE.
Cette fois encore, pour mieux nous protéger de l’actuelle pandémie nous ne pouvons que vous inviter à répondre directement sur internet.
Cette méthode de collecte dématérialisée vous permettra, à l’aide d’identifiants de connexion remis par l’agent recenseur, de répondre au questionnaire sur le site « Le-recensement-et-moi.fr. Vos réponses sont protégées (CNIL) et directement transmises à l’INSEE.

Cependant, si vous ne pouvez pas répondre par internet, différents documents « papier » vous seront remis et un rendez-vous sera convenu pour le retour avec l’agent recenseur.

Toutes les personnes ayant accès aux questionnaires sont tenues au secret professionnel. Les données collectées, sur le site ou le « papier », sont protégées selon le règlement général sur la protection des données et les procédures approuvées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL). L’Insee est le seul organisme habilité à exploiter les questionnaires, ils ne peuvent donc donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal.